Nouvelle gouvernance des fédérations ?

illustration-argent_sportLe modèle français d’organisation du sport français, si il n’est pas en crise, est pour le moins questionné. Le rapport de la Cour des Comptes a sans doute pesé sur les réflexions qui émergent ici et là.

Le CNOSF, à son tour, avance quelques préconisations afin d’améliorer la gouvernance des fédérations qu’il représente.

Le déni de l’argent dans le sport s’effrite :

  • Engagé depuis quelques années au sein de certaines fédérations (vol libre, puis voile…), le rapprochement sport privé marchand et sport privé non marchand, pourrait être étendu.  
  • Les collectivités territoriales, seconds financeurs (à 29%) du sport en France après les ménages (à près de 50%)   sont souhaitées beaucoup plus présentes dans des conseils de surveillance/directoires à construire.
  • Comme en voile notamment, la rémunération des présidents est à étendre.
  • Enfin, les relations privilégiées que les ligues professionnelles tissent avec les fédérations sont à conventionner plus précisément.

Limitation de l’âge des présidents, présence accrue des femmes dans les instances dirigeantes viennent toutefois compléter ces orientations.

Publicités
Cet article, publié dans économie, management, sociologie, sport, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s