Le CAFEMAS, un outil redondant ?

CaptureLe magazine les Acteurs du sport revient dès sa couverture et de manière provocatrice sur la suppression  du CAFEMAS, comme annoncée dans un article précédent.

Le conseil d’administration de ce centre d’analyses réunissait 18 membres, représentants de chacun des fondateurs parmi lesquels :

  • le ministère des sports
  • le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche
  • le comité national olympique et sportif français

Le dossier présente une diversité de points de vue sur cette question, notamment celui de Hervé Madoré, ex-adjoint du cabinet de Valérie Fourneyron, ministre des Sports ; Utilisons mieux les outils existants, déclare-t-il. Des instances nationales travaillent sur l’adéquation emploi-formation et il conviendrait de les utiliser aux mieux. L‘INSEE, la MEOS ou encore le CEREQ et les observatoires régionaux fonctionnent…

Lire la suite,

Publicités
Cet article, publié dans sociologie, sport, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s